FANDOM


Tell.png

Blason du Royaume de Tell

Le royaume de Tell est une importante puissance continentale et maritime. Dirigé par un roi, autorité suprême, le pays est gouverné par les ducs des cinq duchés et le royaume fédéré de Goraz. Frie au Nord, les Aurons à l’Est et les Marches au Sud-Est constituent l’arc de cercle des duchés continentaux avec seulement de petits littoraux dans le Nord de Frie et, un peu plus largement, dans le Sud des Aurons. L’intérieur du pays est une large côte divisée entre Orle au Nord et Vaunes au Sud. Orle, accueille la capitale de Port-Constance. Enfin, séparé du continent, le royaume fédéré de Goraz est une large île au large de Vaunes. Ancienne ennemie, elle est devenue vassale de la couronne de Tell en échange d’un rachat par Tell des pharaoniques dettes qu’avaient contracté les opulents souverains de Goraz au cour du siècle précédent.

Fort de ces différents territoires, Tell constitue la principale puissance du vieux continent.


Tell, vaste royaume au système féodal d’où proviennent la grande majorité des colons, a malheureusement connu plusieurs revers au cours des dernières années. Les grandes pestes qui ont ravagé les Aurons, Vaunes ainsi que les royaumes voisins ont grandement affaibli le pays.Non contentes de causer famines, morts et insécurité, les pestes ont également forcé le royaume d’Aenor et la République des Vailles d’entreprendre une campagne militaire dans le Royaume de Tell. D’abord raids nécessaires à palier à leurs propres famines, les forces d’Aenor et de Vailles ont finalement changé leur objectif en une guerre de conquête meurtrière. La guerre fut nommée Front des pestiférés et dura près de dix années durant lesquelles Vaunes perdit la quasi totalité de sa population tandis que les Aurons et les Marches furent ravagés. Les pertes ne furent pas inférieures en Aenor et Vailles qui n’exerçaient plus qu’un contrôle théorique sur leurs armées en campagne, lesquelles n’hésitaient pas à fourrager et piller sur leurs propres territoires. La guerre s’acheva lorsque les armées rassemblées de la coalition furent défaites par l’armée de Frie et d’Orle dans les Marches. Malgré l’éclatante victoire tellie, le royaume était en banqueroute et ravagé. Les années qui suivirent furent dédiées à la reconstruction, tâche peu aisée vu les dégâts de la guerre des pestiférés. Vaunes nécessita une large repopulation. Les commerçants de Frie, Orle et Goraz subirent de lourdes taxes. De leur côté, les ducs des Marches et des Aurons durent être matés car ils menaient les vestiges de leurs propres armées dans des expéditions punitives dans les ruines de Vaille et Aenor.

Cette accumulation de désastres rendit la multiplication des expéditions d’exploration plus qu’opportune. Le roi y voyant une occasion de ramener de nouvelles richesses pour remplir les coffres vides, il leva de nouveaux impôts pour financer ces expéditions coloniales, lesquelles ne manquaient pas de candidats parmi les innombrables personnes brisées par les évènements récents. A l’image du jeune nobliau De Lesquières, qui dirigea la toute première exploration : elle finit en véritable mutinerie et à Tell, on n’entendit plus jamais parler de ces marins…

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard