FANDOM


220px-Lambert Lombard - Self-Portrait - WGA13359

Louis Dumont, ancien Noble du Duché des Marches

Etat civilModifier

Nom complet : Louis Dumont

Age : 31 ans

Profession : Maitre de forge

Faction : Ordre du Cygne, membre de la milice

Religion: Luministe

Duché d'origine : Marches


CompétencesModifier

Maitre de ForgeModifier

forge

ferronnerie

Battage de l'or

Battage du diamant

Fonte du métal

Taillanderie de fer

Paysanat

Histoire Modifier

Avant IrowaModifier

Louis Dumont a vu le jour en l'an 1266  dans le village montagnard de Pascourt situé dans la région Est du Duché de Marche. Il ne connut jamais ses parents. Sa mére est morte en couche et son pére se contenta de l'abandonner devant les marches de la caserne militaire de Jandigni ou il fut recueilli.                                                                   A la caserne de Jandigni, le jeune Louis recut une éducation militaire et primaire mais fut aussi contraint de devenir l'apprentit du vieux forgeron Albet Gosbert qui trés vite décéla chez le jeune garcon des dispositions a la fabrication d'armes.          Malheureusement, son apprentissage fut stoppé  par la mort de Gosbert. Le jeune homme décida donc de terminer sa formation militaire ainsi que ses années de service obligatoire avant de quitter l'armée. Il se rendit à la Capitaile du Duché de Marche ou il devient le compagnons du forgeron de la cours, Maitre Pibrac. 

Petit à petit, Louis Dumont se construisis une petit renomée au sein de la corporation  des forgerons des Marche.     Et lorsque le maitre Pibrac prit sa retraite, il désigna  Louis  comme son succésseur des forges ducales.


La fortune de Dumont

En plus de la direction des forges ducales, Louis prit la décision d'ouvrir son propre commerce. La qualité et la productivité des forges Dumont lui offrit de trés bonnes rentrées d'argent. Toutefois, les méthodes deloyale qu'employaient Louis lui procura la haine des membres de la guilde des forgerons. Louis abusait volontairement  des priviléges que lui donnait la direction des forges ducales. En effet, grace a ce statut, Dumont pouvait acheter sa matière première beaucoup moins chers que ses concurents et à l'inverse du vieux Pibrac qui alignait ses prix par rapport aux autres forgerons, Louis descendit les siens drastiquement ce qui poussa ses concurents a lui vendre leur exploitation afin d'eviter la fallite  et ceux qui s'obstinaient à ne pas vendre finissaient par disparaitre . Cette méthode permis à Louis de devenir le principaux forgeron de la capitale mais aussi de devenir trés riche au point de pouvoir s'acheter un titre de basse noblesse ainsi qu'un petit domaine.


La faillite et le nouveau Depart

Toutefois, la situation mielleuse de Dumont n'allait pas perdurer, une crise  économique balaya le duche de Marche. Le cahier de commande de Louis se reduisait de plus en plus, a un tel point que Louis fut obligé de prendre dans sa tresoreri afin de payer les differents frais d'exploitation de ses infrastructures. Avec le temps, Louis commenca à s'endetter progressivement, il du vendre son titre et son domaine afin de garder ses commerces en activité. Malheureusement la situation écnomique a contraint le Duc de révoquer les priviléges qu'il accordait au maitre de ses forges. Cette décision permis au concurent de Louis de revenir sur le marché de la capital et de mettre fin définitivement à la prospérité économique de Louis Dumont. Voyant qu'il avait tout perdu et que la situation ne lui permettait plus de revenir sur le devant de la scéne , Louis décida de vendre les quelques forges qui lui restaient et d'embarquer sur le prochain navire en direction du nouveau monde afin de retrouver sa richesse et gloire perdue 


En  IrowaModifier

Louis Dumont débarqua sur le nouveau continent en 1295, Durant les premiers mois, il s'engagea  dans la milice de Port-Lumière sous le commandement du Capitaine Dreicc Dréan et il fut invité à rejoindre la guilde du Cygne de Falko Rollon, une corporation de marchand dont l'objectif est d'enrichir les membres qui la compose.

Peu de temps après son engagement au sein de la milice, Louis commet une petite erreur. Alors qu'il était chargé de surveiller la cage d'un grand criminel dénomé Edwald Siger et de son présumé complice Lacombe, un manque d'attention lui fait commettre une erreur qui déboucha sur l'évasion des deux marauds. Aprés cet accident, Louis juera qu'il ramenera la tete de Siger à la justice de Port-Lumière. Quelques temps plus tard, Louis parvient grace à une ruse perfide à mettre en état d'arrestation Edwald qui sera jugé et condamne à mort. Cette prouesse permis à Louis de laver sa réputation et de devenir l'adjoint du Capitaine qui le nomma au grade de sergent. 

Mais les ambitions de Louis le mena sur d'autre chemin, il se presenta au éléction de Zolta . Grace à la mort de Falko Rollon, son seul adversaire potentiel, il devient le maire du petit comptoir. Lorsqu'il fait ses premiers pas dans le domaine de l'ile argentée, il ne pu que constater les ravages d'une gestion hasardeuse, une tresorerie vide, des moyens de production inexistants et une desertification progressive du comptoir. Le travail a accomplir était dementiel au point que Louis fut obligé de se retirer de la milice et de nommer Hugo Dubois au poste de conseiller et d'échevin de l'Urbanisme . Sous l'autorité de Louis Dumont, le comptoir de Zolta allait connaitre une nouvelle ére.

Louis Dumont le Maire qui fit de Zolta un village 

Dans un premier temps, Louis delimita le comptoir en deux quartiers, le haut quartier qui posséde les fonctions résidentielles, administratives et culturelles et le bas quartier qui occupe la fonction de production. Une fois cette base bien établie, Louis commenca par doter de la ville d'infrastructure de production afin de lui offrir une éconime forte et dynamique. Grace aux Haut-fourneau , a la scirie et a la carriere, le Maire Louis Dumont est parvenu a spécialiser la production de Zolta dans le domaine de la métallurgie, et de l'exploitation minière et forestière. En trés peu de temps, l'ancienne réputation de Zolta s'effaca et le comptoir fut synonyme de prospérité et de dynamisme. Le maire Dumont était aimé  par la pluspart des  citoyens qui le consideraient comme l'homme qui fit du petit comptoir abandonné, un village prospére et dynamique .


Une disparition inquiétante.

C'est derniers jours, le maire Dumont Louis s'acharnait davantage au travail, il mettait tout en place pour accélerer les travaux de l'eglise et de sa maison de fonction. Les gens de sont entourage trouvaient son comportement étrange, il s'enfermait de longues heures dans sa chambre, tournait en rond et buvait plus que d h'abitude et dormait trés peu. Un jour, à la l'auberge de Port-Lumière, l'alcool , la fatigue et l'angoisse  lui fit perdre la raison. Il se retrouva dans un bassin en train de combattre des hallucinations de demons. Il fut calmé par le maire Anthleme, l'aubergiste Alban et l'ancien milicien Hendryck. Après avoir retrouver ses esprits, le maire Anthelme tenta de le convaincre de se rentre chez le frere Antoine afin de lui confesser les choses qui le tourmente mais Louis refusa et rentra chez lui.  Depuis, le maire Louis Dumont n'a plus jamais fait signe de vie...



vérité 

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard