FANDOM


Etat CivilModifier

Nom complet : Falko Rollon

Age : décédé

Profession : Forgeron

Faction : le Cygne

Religion : luministe

Duché d'Origine : Aurons

Histoire Modifier

Dans sa lointaine jeunesse, Falko n'était qu'un pauvre bougre sans avenir. Il n'avait pas grand chose pour lui, peut-être une capacité à encaisser les coups durs supérieure à la moyenne, mais c'est le genre de chose qui sert peu dans la vie... Son père voulait qu'il reprenne la Forge familiale au village. Lui, ça ne l'intéressait guère. Comme tous les jeunes hommes de son âge, il rêvait d'aventure, de voyage et de combats. Les combats, parlons-en : Falko était à peine capable de soulever une épée lorsqu'il décida de quitter le village pour Port Constance. Il avait entendu parlé des épopées de De Lesquières quand il était encore gosse, il voulait le servir et se battre pour lui. Il ne vit jamais le célèbre marquis, mais il vit de plus près les coins malfamés et les coupes-gorge locaux. Des coups et des blessures, il en a pris. Mais Falko encaissait toujours, se relevait sans cesse et avec le temps devint plus cruel encore que ses anciens tortionnaires.

Lors d'une de ces nuits agitées où Falko se débarrassait une nouvelle fois de gêneurs pour le compte de son patron, un négociant local remarqua la scène et observa la cruauté dont il faisait preuve. Falko ne semblait pas ressentir d'émotion quand il taillait un visage, quand il broyait des jambes ou quand il plantait un estomac... Le négociant lui proposa de passer à la vitesse supérieure, et Falko accepta. Il devint donc bourreau, métier honni par toute la population, même généralement par ceux qui les emploient... Falko gardait son travail secret pour éviter toute mise à l'écart, mais il engrangeait un peu d'argent. A vrai dire, il ne ressentait pas de dégoût particulier à couper des doigts, écarteler des membres ou arracher des yeux. Mais il n'aimait pas ça pour autant, loin de la. Il fit quelques années au service du négociant, qui n'était visiblement pas le bon cheval : un soir d'hiver glacial, celui qui avait accumulé beaucoup d'ennemis depuis le recrutement de son bourreau fut tué sauvagement et sa famille avec. Falko pensait y passer à son tour, mais visiblement on avait d'autres projets pour lui...

C'est ainsi qu'il fut jeté dans un cachot à l'intérieur d'un camp de la république de Vailles qui n'a jamais connu de températures au dessus de 0°C au cours de son existence... un froid glacial permanent y régnait, on y survivait guère plus qu'une poignée d'années. Avant d'être largué dans ce camp, Falko avait bien sûr était torturé atrocement. Il y avait gardé son intégrité physique (ses bourreaux n'étaient pas des professionnels), mais était néanmoins marqué par des séquelles mentales assez graves. Un mal pour un bien, car cette expérience lui fit définitivement passer le goût de la cruauté. Bien que dans ce camp, il ne fut jamais à l'abri d'une rechute...

Falko avait un compagnon de cellule et de boulet. Kornelius Van der Kube qu'il s'appelait. C'est lui qui lui avait parlé de ce continent vierge, Irowa. Des cul-terreux venaient y faire fortune qu'il disait ! Puisque son statut de bourreau était désormais connu à Port Constance, il ne restait plus à Falko qu'à s'accrocher à cette lueur d'espoir. Avec son camarade, il mangea son pain noir encore quelques années, dans des conditions absolument inhumaines. Outre le cachot sombre où il y avait à peine la place d'étendre ses jambes, la bouffe que les rats eux-mêmes refusaient de manger, ou encore le boulet de 40 kilos que les deux compères devaient trainer derrière eux, il y avait également le froid intense qui tuait les faibles... Falko et Kornelius survivèrent à cet enfer, car ils tentèrent l'évasion avant d'être déjà physiquement morts. Il s'en est fallu de peu pour que le froid les tuent tous les deux. Après une semaine de vie quasi-animale, ils atteignirent la première ville avant de fuir définitivement vers Port Constance. Ils s'engagèrent comme marin afin d'embarquer pour le premier navire en partance pour Irowa. Pour Falko, c'était une nouvelle vie qui commençait. Il ne voulait plus entendre parler de son passif, des blessures graves qu'il avait infligées ou qu'il avait lui-même reçu. Un histoire ancienne, à oublier...

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard