FANDOM


Aurons

Le blason du duché des Aurons

Les Aurons sont une région montagneuse et très riche en différents minerais dont les fameuses mines de souffre. A l’instar de Frie, le duché dispose ainsi de confortables revenus miniers et de puissantes forteresses conçues dans la même lignée que celles des Marches. Néanmoins, dans l’une et l’autre matière, les Aurons n’atteignent l’efficacité ni de l’un ni de l’autre. Toutefois, les Aurons sont surtout célèbres de par leur capitale installée entre deux pics jumeaux évoquant les cornes d’un taureau, les deux partageant le même nom que le duché.


Originellement, les Aurons abritaient la capitale de Tell mais un changement de dynastie déplaça la capitale à Port-Constance très rapidement. Les Aurons profitèrent néanmoins de leur position stratégique et de leurs ressources pour se développer. Le duché est ainsi très urbanisé et très bien défendu. Lors des grandes pestes, les Aurons furent beaucoup moins touchées que les duchés du Sud. En effet, le niveau d’hygiène y était bien plus important et le duc, bien mieux entouré, fut le premier à prendre d’importantes mesures, ce qui n’empêcha pas de nombreux morts.


Lors de la guerre des pestiférés, ce fut dans les Aurons que la guerre fut la plus intense. Dés l’éclatement du conflit, le duc mobilisa toutes ses forces et se lança dans un affrontement à grande échelle face à Aenor. Le duc remporta plusieurs victoires, arrivant à pousser jusque dans le royaume ennemi. Cependant, la maladie fut répandue dans l’armée auronne par des agents aenoriens. Les pertes furent énormes et le duc ordonna la retraite. Rongée de l’intérieur, la vigueur de la défense auronne chuta et la moitié du territoire ducal passa sous contrôle aenorien.


Vu l’importance vitale des Aurons, le duché obtint néanmoins une importante aide du duché d’Orle. Cependant, le conflit s’embourba et un front se stabilisa pour plusieurs années.

Les Aurons furent le théâtre de l’implication frienne dans la guerre. Le duc joignit ses troupes à celles des duchés d’Orle et de Frie mais celles-ci n’eurent qu’un rôle anecdotique lors de la bataille elle-même. Cependant, motivé par le revanchisme du duc des Marches, le duc des Aurons, un tout jeune homme ayant succédé à son père emporté par la peste, mena une campagne en Aenor qui différa significativement des entreprises d’extermination en Vailles. Cette guerre-là fut une guerre de conquête et s’arrêta formellement dès l’injonction pacifiste de Port-Constance. Officieusement, le duc déclara à ses hommes qu’il avait déjà terminé sa conquête à la réception du message.


Après la fin complète des hostilités, les Aurons furent le duché qui profita le plus de la reconstruction. Moins endommagé par la guerre que ses voisins du Sud, il profita de l’apport de nouveaux territoires et d’une aide très importante d’Orle et Frie. Ce traitement faveur attira cependant un certain ressentiment des vaunesiens et des hommes des Marches à l’encontre des Aurons.

Les Aurons ont la réputation d’être des personnages fiers et sérieux. On leur prête une grande intelligence mais un sens de l’humour trop cynique.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard